Bonjour,

Dans cet article je vais te parler d’une petite formation que j’ai suivi qui a été créé par Anthony Welc, un développeur en reconversion qui a publié une vidéo par jour pendant un an pour montrer ce qu’il apprenait au freecodecamp. Pour rédiger 2-3 articles par semaines c’est déjà du boulot donc une vidéo par jour…. Toutes ces vidéos son super intéressantes et au cours de l’une d’elles, il a dit la chose suivante: « Enseigner c’est le meilleur moyen d’apprendre« . C’est un point de vu que je partage, et c’est ce qui m’a donné envi de faire ce blog. J’ai donc suivi une des nombreuses formations qu’il propose: Programmer un an de formation. Cette formation est payante, mais comme je l’ai acheté dans un pack de formation, je ne me rappelle pas du tarif de cette formation seule.

Anthony Welcanthony-welc

Bon avant de vous parler de la formation que j’ai suivi, je vais vous parler un peu de son auteur, Anthony Welc. Je ne le connais pas personnellement mais pour le suivre depuis quasiment le début de ses vidéos, et j’en ai suivi beaucoup, j’ai pu constater les progrès énormes qu’il faisait et surtout à quelle vitesse il les faisait! Je crois que c’est quelqu’un qui est assez autodidacte mais il a suivi la ligne directrice proposée par le freecodecamp. C’est une plateforme de formation en ligne 100% gratuite, en anglais et avec une grosse communauté. C’est donc par l’intermédiaire de ces vidéos que j’ai découvert cette plateforme de formation.

Donc quand il a sorti sa formation: Programmer un an de formation, j’ai trouvé ça génial, qu’il partage son expérience et qu’il fasse part de la réflexion qu’il a pu avoir pendant son année de formation intensive. Bénéficier de l’expérience de quelqu’un qui a le même objectif que toi et qui le montre et qui t’explique comment faire, comment ne pas te planter, comment faire mieux (je ne sais pas si on peut…), c’est super motivant!

Voici où tu peux retrouver les vidéos d’Anthony et ses formations:

Quand on se forme seul en e-learning, il n’est pas facile d’avoir une émulation, de rester motiver, de supporter les échecs, mais les formations et vidéos d’Anthony sont supers pour ça, c’est comme si tu étais avec un pote qui t’explique ce qu’il sait faire. Le ton des vidéos est très cordial et motivant. C’est vraiment devenu un modèle à suivre, et si dans un an je suis aussi fort que lui, je signe tout de suite!

Bon, passons aux choses sérieuses…

La formation

Le but n’étant pas de « spoiler » sa formation, en dévoilant tout le contenu, je vais essayer d’expliquer ce qu’elle m’a apportée, ce qu’elle va m’apporter, et quelle perspectives se sont ouvertes en la suivant.

Voici la vidéo de présentation de cette formation:

Cette formation se décompose donc en 7 jours, rythme que j’ai respecté. Cela ne te prendra pas 7 jours complets. Le temps que tu auras à y passer dépendra de ton niveau de réflexion par rapport à ton projet professionnel.

Prendre le temps

Premièrement cette formation ma permis de vraiment prendre le temps  de me poser les bonnes questions. N’ayant désormais plus de travail et étant consacré à ma formation à 100%,  j’ai pu avoir le luxe de me poser un peu pour refaire le  tour de ce que j’avais envi d’apprendre, de voir si ce que je voulais apprendre me plaisait, et correspondait avec le métier que je vise.

Par exemple, j’étais  un malade du temps. Je manquais toujours de temps pour faire tel ou tel chose, j’étais tout le temps en retard, bref c’était assez chiant. Je parle de cela c’était encore vrai il y a un mois quand j’avais encore mon ancien emploi et que je voulais apprendre à coder mais avec peu de temps pour le faire, donc je survolais pas mal de chose. D’où la nécessité de refaire des articles sur des fonctions de bases… Et dans ce bordel ambiant je m’étais lancé dans une formation sur Udemy pour apprendre les bases de Javascript, parce que je voulais savoir faire, et je voulais comprendre les vidéos d’Anthony et avancer vite. Sauf qu’à mon avis c’est le meilleur moyen de ne rien comprendre et de passer à côté de certaines choses, d’avoir vu plein point technique et de ne rien maîtriser. J’allais donc tomber là dedans.

La réflexion

Cette formation m’a donc permis de faire un peu le point sur tout ça, et il y en avait besoin. Anthony pose pas mal de question pour guider la réflexion et pour bien caler tes objectifs. Cela à l’air bête à dire, mais vouloir apprendre des trucs sans se fixer d’objectifs, c’est le meilleur moyen de ne rien faire ou de partir dans tous les sens. Pour avoir été élève puis professeur de basse, je sais un tout petit peu de quoi je parle… Mais il est toujours plus difficile de s’imposer des choses à sois que de les imposer aux autres…

Se fixer des objectifs c’est super, mais encore faut-il que tu puisses les atteindre. Tu connais 3 balises en HTML, et tu veux faire le prochain Amazon pour vendre les confitures de ta grand-mère, c’est super, mais surtout super trop ambitieux!

Là où la pédagogie d’Anthony est à mon sens très efficaces c’est qu’il te guide pour découper tes objectifs en minis-objectifs. On a en commun d’avoir un fort intérêt pour les jeux vidéos et la musique je crois, donc je vais utiliser cette seconde image pour illustrer le propos.

Tu écoutes de la musique et tu rêves de jouer ce morceau à la guitare par ce que le solo est mortel. Tu va donc démarrer par le début et le plus simple : acheter une guitare. Et là tu te rends compte d’une chose: tu ne sais pas jouer et qu’en fait c’est super dur!!Tu as désormais 2 possibilités:

  • Abandonner et revendre ta guitare.( C’est dommage elle va super bien dans ton salon mais si quelqu’un te demande d’en jouer… vous reprendrez bien des apéricubes…),
  • Réduire un peu la voilure et commencer par un morceau plus simple, quitte à prendre des cours.

C’est exactement la même démarche pour le code: c’est dur mais il faut y aller par étape et surtout coder tous les jours, pratiquer, pratiquer, etc.

Les projets

Anthony te proposera donc des pistes pour trouver par toi même des projets (minis objectifs) dans chaque langage que tu auras choisi afin d’arriver à terme à ton objectif final. Avant de suivre cette formation, j’aurais d’avantage eu une démarche de mouton: suivre des parcours de formation dans quelques langages et je me serais dit: »Bon je sais faire du Javascript, cherche du taf pour faire du Javascript ». Sauf que c’est pas avec les quelques lignes de codes par exercices qu’on maîtrise un langage. Il faut le manipuler sans cesse en situation, pour commencer à maîtriser quelque chose. Si je n’avais pas suivi cette formation, je pense que je me serais contenté de faire les projets proposés, obtenu la certification et direction le marché du travail. En fait, j’aurais eu une démarche trop scolaire, et les employeurs ne sont pas dupes non plus.

« Euh moi j’ai pas d’idée de projet je fais comment? »

Alors si tu n’as pas d’idée de projet c’est à mon avis que tu ne t’es pas assez renseigné sur les possibilités qu’offre les langages que tu vises. Pour faire simple, tu veux apprendre des trucs mais tu ne sais pas trop pourquoi en fait? Et bien je suis désolé de te dire que ça ne sert à rien alors. Tu veux apprendre la guitare mais tu ne sais pas quoi jouer… alors pourquoi tu as appris la guitare? Qu’est ce qui t’as donné envie d’en jouer? Ce sont les premières questions à se poser et souvent la réponse et à ses questions élémentaires sont des projets, ou des morceaux si tu es branché musique…

Sinon, abonne toi à la chaîne d’Anthony, il donne toujours plein d’idée de projet, et il en propose même certains qu’il détail en vidéo. L’objectif n’est pas de refaire un projet après avoir vu la solution. Regarde le début de la vidéo où il présente le projet, puis essaye de le faire seul. C’est d’ailleurs un conseil qu’il donne dans la formation. En faisant cela tu progresseras plus vite qu’en faisant le mouton. Tu ne ferais alors qu’un travail de mémorisation de la solution, ce qui ne sert à rien. J’en ai d’ailleurs un en tête qu’Anthony avait fait il y a longtemps, je vais essayer de le refaire. C’est un effet de scroll en CSS de mémoire. C’est un témoin qui grandit ou qui rétrécit suivant ta position dans la page. La taille de la barre varie au scroll.  Je vais essayer de refaire ce projet et j’irais voir la solution ensuite pour voir si on a fait pareil. Je mettrais ma version dans Codepen, si j’y arrive…

L’anglais

Il est impératif de comprendre l’anglais quand on veut travailler dans l’informatique et le développement web. Toutes les balises, les attributs, les fonctions, les documentations, etc sont en anglais.

Anthony a une vision très optimisée de ce qui permet d’être à l’aise avec l’anglais. En gros pour commencer, il explique qu’on n’a pas besoin de savoir parler anglais dans un premier temps. Si on apprend de chez soi, ce qui est aussi mon cas, on n’a pas forcément l’opportunité et la nécessité de faire péter l’accent franglais qui nous caractérise quasiment tous… Je suis d’accord avec ce point et ça m’arrange vu l’accent que j’ai…

En revanche je le suis un peu moins concernant la lecture de livre un peu « enfantin » ou le visionnage de série télé ou de film en VO. Anthony recommande de lire des livres de développement personnel en anglais( et donne des références) par exemple chose que j’apprécie aussi puisque cela permet d’apprendre dans tout un tas de domaine différent. En revanche, il déconseille la lecture d’Harry Potter en anglais ou de regarder The Big Bang Théory en VO, point sur lequel je ne suis pas entièrement de son avis mais chacun fait ce qu’il veut après tout. Alors on est tout de même d’accord pour dire que connaître tous les termes techniques cités dans Harry Potter comme Pierre Philosophale, potion magique, Poudlard, etc, ne servent à rien dans la vie courante. Cela dit, je pense que les dialogues doivent pouvoir être compris facilement et doivent permettre de raccrocher le wagon des quelques années passées depuis mes derniers cours d’anglais… Passons ce léger point de désaccord pour revenir à l’essentiel.

Tu auras donc besoin de comprendre ce que tu lis en anglais. Le meilleur moyen pour gagner du temps est de suivre le freecodecamp comme l’a fait Anthony, puisque tous les cours sont en anglais. Tu apprendras à coder, à faire des projets et à lire l’anglais. Alors au début tu vas te raccrocher à quelques notions de bases pour faire les exercices mais au fur et à mesure ça sera de plus en plus facile. Au pire, « google translate » ton ami, ne sera jamais loin…

En complément, j’utilise Duolingo, qui est une application mobile gratuite pour apprendre de nombreuses langues dont l’anglais. Ce qui me plaît sur cette application, c’est que l’apprentissage est « gamifié« , c’est à dire que c’est sous forme de jeu. Bref j’aime beaucoup, et cela ne me prend qu’un quart d’heure dans la journée.

Le calendrier

Cette partie est la partie la plus importante et aussi la plus difficile, puisqu’il va te falloir prévoir et estimer la durée d’apprentissage de chose que tu ne connais forcément pas sur toute une année. Ce n’est pas si simple, mais la démarche expliquée dans la formation est adaptable, donc si tu vas plus vite sur certaines choses, tu peux passer au thème suivant ou te rajouter un projet. Pour ma part, j’ai quasiment terminé de faire ce calendrier, dans lequel il faut prévoir des périodes d’apprentissage théorique et surtout la réalisation des projets. Tu peux d’ailleurs en rajouter en cours de route si d’autre idées se présentent.

C’est mon cas en ce moment, j’ai plein d’idée en tête donc je vais les réaliser et prendre du coup un peu de retard sur la suite. Ce retard est relatif puisque je pense que les quelques projets que je me rajoute vont me permettre d’aller plus loin en CSS notamment, donc je repousse le début de mon apprentissage de Javascript. En faisant cela, je ne me disperse pas puisque je reste dans la thématique que je me suis fixé, le CSS, je choisis juste de faire plus de pratique.

L’objectif du calendrier est aussi là pour cadrer ton parcours, éviter que tu t’éparpilles dans les milliers de choses qui sont à disposition sur internet. Personnellement, je me connais, je sais que je vais être tenté d’aller voir d’autre techno par moment. J’ai donc déjà prévu un « carnet de chose à faire plus tard », où je me noterais ce que je veux aller voir et pourquoi, qu’est ce qui m’a donné envi d’aller voir ce point en particulier, etc. Et si dans un an, je juge ce nouvel item pertinent, j’irais voir sinon je le laisserais dans le carnet.

Le calendrier tiens plus ou moins compte du temps que je passe pour la rédaction des articles du blog, je compte une demie journée pour l’écriture et la réalisation des exemples dans Codepen, plus une heure de correction et de relecture le lendemain avant publication. Toutefois, cet exercice est très bon et profitable je pense. Le problème c’est que j’ai encore du mal à synthétiser, mais en même temps je n’aime pas survoler, donc…

Mon calendrier prévoit l’intégration de la formation d’OpenClassRooms que je souhaite faire, il y a les durées de formations théoriques d’indiquées donc ça permet de fixer quelques créneaux horaires.

Je ne mettrais pas ce calendrier en ligne puisque il n’y a aucun intérêt à ce qu’il soit recopié, parce que mes choix ne sont peut être pas les tiens, et ça orienterait un peu la réflexion personnelle que tu dois avoir. Et surtout je ne veux pas court-circuiter le travail qu’a réalisé Anthony pour mettre ce contenu à disposition.

Bilan

Cette formation payante est parfaite si comme moi tu as des idées sur ce que tu veux faire mais que tu n’as pris le temps d’approfondir. Tu devras faire pas mal de recherche pour préciser ces idées et les convertir en parcours profesionnel. Cette formation est un bon cadre pour ceux qui sont autodidactes, comme Anthony, mais qui ne veulent pas se disperser et avancer dans une direction établie et qui leur correspond, ce qui est le cas d’à peu près tout le monde… C’est du sur mesure!

Pour ma part, elle a constitué un bon cadre de réflexion, et d’ouverture puisque de nombreuses idées de projets, de livres sont fournies.  J’ai abandonné des idées que j’avais, par exemple, je n’apprendrais pas Ruby dans un premier temps. Il en est de même pour Magento (CMS), Foundation, Node.JS et MongoDB et Swift. Choisir c’est renoncer…. pour le moment….

Je me tournerai donc vers les langages  et frameworks suivants:

  • HTML / CSS, Bootstrap,
  • Javascript, (Jquery, React, Angular, Three.JS),
  • PHP/MySQL, Symphony.

Alors oui, tu me diras 3 lignes sur un an ça devrait aller, mais c’est hyper vaste et je pars de zéro, donc il y a du boulot. Au pire si je suis super rapide et trop fort, je pourrai aller piocher dans les langages donnés plus haut…Mais je ne rêve pas non plus…

Je choisis REACT.JS parce que c’est une techno de plus en plus utilisée en entreprise et qu’en plus Anthony a participé à démocratiser le contenu de formation en français, donc je ne vais pas m’en priver. Si tu es intéressé par REACT.JS, il a fait une formation complète, que j’ai acheté dans un pack de formation mais que je n’ai pas encore démarrée, n’ayant pas démarré JS…

Voilà pour cet article, j’espère qu’il t’aura plu, qu’il te donnera envi d’aller voir cette formation, qui m’a pas mal aidé.

Je précise que je ne perçois rien pour écrire ce genre de chose et que le point de vue est tout à fait personnel et désintéressé.

On se retrouve bientôt pour un article de développement web.

A bientôt,

Guillaume